Retour sur l’exercice d’évacuation grandeur nature à Lucien Maylin

Retour sur l’exercice d’évacuation grandeur nature à Lucien Maylin

Mercredi 8 décembre à 10h05, une explosion a retenti dans le local de repos des Maîtres Nageurs Sauveteurs à la piscine Lucien Maylin. Deux victimes sont à déplorer et ont subi des brûlures graves. Les usagers ont dû évacuer les lieux en toute urgence.

Tel était le scénario imaginé et préparé par une poignée d’agents de la piscine, et validé en amont par l’officier référent du SDIS 17. Chaque année, la piscine en tant qu’Etablissement Recevant du Public doit répondre à l’obligation légale de mettre en place un exercice d’évacuation (loi de l’article R-4227-39 du code du travail relatif aux ERP). Pour cela l’exercice doit se faire dans des conditions réelles sans informer au préalable le public. L’objectif est de pouvoir tester le dispositif pour que les équipes de secours et le personnel de piscine soient le mieux préparés à ce type d’événements.

Petit  retour sur le scénario :

Suite à l’explosion, l’un des Maîtres-Nageurs Sauveteurs (MNS) blessé est sorti du local en criant à l'aide, alors qu'une épaisse fumée se rependait rapidement au niveau du bassin.

Les autres MNS qui étaient en surveillance ont alors évacué le bassin et porté assistance à cette victime.

La seconde victime a été prise en charge par les pompiers équipés, car elle était inaccessible (trop exposée à l’incendie et aux fumées)  pour les agents de l’établissement.

Les agents des autres zones ont procédé à l'évacuation complète de l'établissement (douches/saunas/collectifs/cabines/salle de fitness etc).

Les 93 personnes évacuées se sont regroupées dans le gymnase, en face de l’établissement. Chacune a été munie d'une couverture de  survie et d'un masque.

Le Chef d’établissement réalise un décompte du public évacué, zone par zone, avec les éducateurs en charge de ces groupes et un chef de groupe des pompiers.

Les pompiers sont arrivés avec 8 véhicules pour gérer le sinistre dans le local et prendre la relève des MNS auprès des deux victimes (transférées dans le gymnase avec les autres usagers).

Une fois tout le monde recensé, l'exercice a pris fin.

Les usagers ont pu regagner la piscine, se remettre à l'eau s'ils le souhaitaient et partager un pot offert par l'établissement.

Pendant ce temps, l’officier pompier référent, la Cheffe de bassin, chargée de cet évènement, et le Chef d’établissement ont fait le debrief, en présence des acteurs principaux, et du Directeur des équipements sportifs de la CDA. Un exercice qui s’est déroulé comme prévu sans aucun incident à signaler.

L'exercice en photos